jeudi 12 mars 2020

MORTAMBULES (traduction de walking deads)


Assister à la fin du monde n'a rien de drôle, même quand il fait beau.
— On est au stade 3. La population entière est placée en garde à vue. Il y a partout des flics qui vous prennent la température en pleine rue, devant tout le monde !
— Bientôt le stade 4 : on tire à vue sur les gens qui sortent dans la rue sans combinaison de plongée.
•••
Exercice de pensée. Dans un certain nombre des cas du post précédent et des cas suivants, de quoi s'agit-il ? Mettre les choses à l'envers, c'est-à-dire en fait remettre les choses à l'endroit. Changer de point-de-vue. Changer de perspective.
Si au lieu de voir les pertes des entreprises on voyait les économies de consommation ?
À chaque fois qu'il y a grèves de train, les médias pleurent sur les pertes de la SNCF, alors que ce sont des économies pour les voyageurs qui ne voyagent pas.
Covid 19 = pertes de l'économie chinoise suivie par l'économie mondiale. Vous êtes sûr ? Changeons de perspective. Tant de voyages annulés, tant de manifestations sportives et autres qui n'ont pas lieu, tant de chaînes de production de trucs et de machins à l'arrêt, tant de transports de marchandises annulés…
= moins de porte-containers en mer, moins d'avions en vol… Matches annulés, stades fermés, cars bloqués, fêtes annulées, églises fermées… Moi, ça me dit = économies pour les citoyens (les gens, toi, moi) et non pas manque à gagner pour les marchands de tee-shirts, de bagnoles  et de smartofones – les entreprises.
Et par la même occasion (et c'est le plus important) tant d'émissions de CO2 en moins, tant d'économies d'énergie et de matières premières.
Les avions sont cloués au sol par le Covid-19, c'est donc bien… sauf ceux qui volent à vide. Les compagnies veulent préserver leurs droits à tel ou tel créneau horaire.  Le supplément de kérosène brûlé, on s'en fout, puisque de toute façon, sans la pandémie ces avions auraient volé à plein. (Sommes-nous fous ?) Par contre les Ukrainiens et les Syriens qui adorent tirer des missiles sur les avions de ligne peuvent s'en donner à cœur joie, il n'y a personne dedans.
Croisières annulées. Bateaux de croisière chargés à couler bas de touristes de masse sont en quarantaine… tant mieux. Un bateau de croisière est effectivement un bouillon de culture ambulant. Au temps de la peste à bord, on vous coulait direct.
Ne voyagez plus jamais.
Quant aux églises évangéliques… ce n'est pas neuf. Les religions sont par elles-mêmes des pandémies virales mortelles…
Quant aux bourses qui dévissent, on attendra un peu pour faire le bilan des suicides d'actionnaires spéculateurs.
•••
Brexit : l'Europe enfin libérée de la tutelle de la Grande Bretagne.
•••
Autre chose, histoire de parler cinéma, mais en restant dans le changement de perspective :
De même que Harvey Weinstein a été condamné pour les viols qu'il a commis et non pour les films qu'il a produit…
… de même, mais à l'inverse, Polanski a été récompensé pour le film qu'il a réalisé et non pour les crimes sexuels qu'il a commis.
(À mettre d'ailleurs au conditionnel tant qu'il y a présomption d'innocence.)
Fin de la polémique, merci. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire